13 août 2015

Nénuphar et univers poétique

L’ÉCUME DES JOURS, 

de Boris Vian 

*****



Résumé : Ce roman conte les aventures de Colin, de Chick, d'Alise et de la belle Chloé. Deux histoires d'amour s'entremêlent : Colin, un jeune homme élégant, rentier, qui met fin à son célibat en épousant Chloé, rencontrée lors d'une fête, tandis que son ami Chick, fanatique transi du philosophe vedette Jean-Sol Partre, entretient une relation avec Alise. Tout irait pour le mieux sans les forces conjuguées de la maladie et du consumérisme qui s'acharnent sur les quatre amis. 

Mon avis : J'ai toujours entendu parler de l’Écume des jours de Boris Vian. En même temps, il faudrait vivre dans une grotte pour ne pas avoir entendu parler de ce classique. Sauf que moi, je ne l'avais pas encore lu. J'ai enfin résolu ce problème dramatique et ai comblé mes lacunes. 

Nous faisons donc la connaissance de Colin, un jeune homme plutôt fortuné que l'on pourrait qualifier de dandy généreux, qui fait profiter Chick, son ami, fan et collectionneur de Jean-Sol Partre, de sa fortune. Bientôt, Colin rencontre Chloé et c'est le coup de foudre. Mais la belle tombe rapidement malade et le conte de fée se transforme en cauchemar. 

Il faut bien l'avouer, l'histoire de l’Écume des jours est totalement farfelue. Il faut prendre ce livre au second degré : entre le pianock'tail, les nénuphars et les instruments loufoques du médecin, le lecteur est servi ! L'univers de ce livre est fantaisiste, décalé et parfois même, poétique. Le style de Boris Vian est simple et imagé. C'est une histoire agréable à lire. On se prend très vite à l'histoire et on a envie de connaître le dénouement de la relation entre les quatre personnages. 

Ce qui est assez étrange dans ce livre, c'est le déroulement de l'histoire. Notre lecture débute par un univers qui frôle la perfection : Colin et Chick sont heureux, s'entendent à merveille, rencontrent deux femmes et tombent amoureux. Leurs vies se déroulent sans accroche. Mais, tout à coup, au milieu du roman, tout bascule : Chloé tombe malade, un nénuphar lui dévore le poumon, Colin perd sa fortune à tenter de la soigner et doit trouver du travail, Chick se perd dans sa passion dévorante pour Jean-Sol Partre. Leur univers évolue et tout devient sombre et triste. Mais ce qui est vraiment déroutant, c'est que cette chute, si cauchemardesque soit-elle, reste belle, poétique et singulière

Pour moi, l’Écume des jours est un classique qu'il faut lire au moins une fois dans sa vie. Je conçois que l'on n'apprécie pas ce livre, qui est parfois trop fantaisiste et pas assez réaliste, mais on ne peut pas nier la beauté et la puissance du style de Boris Vian. 



En Bref


  Les points positifs : le style imagé et singulier de Boris Vian, le déroulement si particulier de l'histoire, la beauté de ce livre

 
  → Les point négatifs : Des passages parfois trop fantaisistes et trop peu réalistes

Info de dernière minute : Je pars en vacances à New-York pour deux semaines ! Donc, le blog sera en pause estivale pendant cette période. Je vous souhaite une très belle fin de mois d'Aout et vous dit à très vite pour de nouvelles chroniques, de nouveaux posts et des challenges !!

15 commentaires :

  1. j'ai lu ce livre au lycee et il ne m'a pas laissé un impérrisable souvenir. je dirai meme que ça m'a eloignée de Boris Vian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage ! Tu as quand même retenté l'expérience avec Vian ?

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre! Ma bibliothèque s'appelle L'écume des Jours parce que Boris Vian venait en vacances chez moi (enfin dans ma ville) alors j'ai un petit quelque chose pour ce livre :) Le film ne me tente pas du tout, mais alors vraiment pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est une belle anecdote :) Je n'ai pas vu le film et je me demande vraiment comment ils ont pu adapter ce livre si particulier...

      Supprimer
  3. Il faudrait aussi que je le lise. C'est peut être le côté trop fantaisiste qui pourrait me gêner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment très fantaisiste. Toi qui est habitué à des récits très réalistes sur les guerres, cela va te changer !

      Supprimer
  4. J'avais adoré quand j'étais jeune ^-^ Lire Boris Vian c'est entrer dans un autre monde. Même les contes de fées sont plus réalistes. C'est un surréaliste après tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'accord, c'est un monde totalement différent !!

      Supprimer
  5. Un classique que j'avais bien aimé au collège :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'il est beaucoup lu à l'école. Je n'ai jamais eu l'occasion de le lire dans le cadre scolaire.

      Supprimer
  6. Je n'avais pas du tout accroché à ce roman, je crois que le surréalisme en littérature n'est pas fait pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est quand même très particulier...Mais ça change !

      Supprimer
  7. Livre que j'ai dans ma PAL et qu'il me tarde de découvrir car il a une aura vraiment particulière. J'espère vraiment ne pas passer à ôté en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, j'ai donc hâte de connaître ton avis :)

      Supprimer
  8. Un de mes romans favoris ! J'ai fait mon mémoire de maîtrise sur ce livre immortel de Vian qui est une beauté...

    RépondreSupprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle