23 nov. 2015

Une émeraude au pouvoir effrayant #2

L'HEURE DES SORCIERES, 

de Anne Rice, 

*****



Résumé : Des siècles durant, les sorcières de la famille Mayfair ont dû lutter pour survivre et fuir les persécutions. Aujourd'hui, elles vivent en paix à La Nouvelle-Orléans. Mais Lasher, l'esprit qui les hante depuis des générations, enrage de les voir peu à peu se détourner de la magie. Lorsque Rowan, la treizième sorcière, la puissante héritière des pouvoirs, est sur le point d'accoucher, Lasher sent que son heure est venue et rassemble tous ses pouvoirs pour s'incarner dans le nouveau-né. La nuit de Noël, Rowan donne naissance à un enfant prodigieux : en quelques heures, il acquiert sa taille adulte, parle et marche.

Mon avis : Souvenez-vous, l'année dernière à la même période, je vous présentais Le lien Maléfique, le premier tome de la saga des Sorcières, que j'avais beaucoup apprécié, malgré la noirceur du récit. J'avais donc très envie de connaître la suite de l'histoire et c'est désormais chose faite. 

On retrouve donc une bonne partie de la famille Mayfair ainsi que Michael, seul, car Rowan s'est enfuie avec "son fils" qui n'est autre que Lasher, l'esprit maléfique de la famille. Chacun essaye de vivre sa vie comme il le peut après le drame de la nuit de Noël. Dans ce second tome, on découvre un plus l'autre branche de la famille Mayfair, la descendance d'Evelyn l'ancienne, avec notamment, Mona, son arrière petite fille de treize ans qui est déjà une puissante sorcière. Celle-ci est l'un des personnages principaux de ce second tome. Elle est assez mature pour son age et sait ce qu'elle veut (Michael va très vite le comprendre !) En parallèle, nous suivons également la captivité de Rowan et l'évolution incroyable et effrayante de Lasher. Très rapidement, les Mayfair se rendent compte qu'ils n'auront pas d'autres choix que de tuer Lasher pour survivre, car celui-ci veut se reproduire et créer ainsi une autre race que la race humaine. 

L'ambiance sombre et effrayante du Lien Maléfique se retrouve aussi dans l'Heure des sorcières. Le suspense est décuplé car on sait que l'action va avoir lieu dans ce tome. La rencontre entre Lasher et la famille Mayfair est tout simplement inévitable

J'ai aimé retrouver cette ambiance si particulière et la famille Mayfair, à laquelle on s'attache assez facilement. Une autre partie du livre est consacrée à Julien, son histoire et sa relation singulière avec Lasher. Je pense que c'est cette partie du livre que j'ai préféré. On comprend la dangerosité de Lasher à travers le personnage de Julien, mais aussi à travers la captivité de Rowan, qui vit un véritable enfer. 

En revanche, j'ai trouvé le livre trop long. Il y a beaucoup de descriptions. Le chapitre entier sur la vie de Lasher (au moins cinquante pages) m'a tout simplement ennuyé. Je n'ai ressentie aucune empathie pour ce personnage et je n'ai pas compris pourquoi l'auteure s'entêtait à vouloir expliquer ses actes. Ces passages trop longs m'ont empêché de savourer correctement ma lecture. 

L'heure des sorcières est un livre plein de suspense, à l'ambiance aussi sombre que le Lien Maléfique. Ce second tome répond à nos attentes, mais la longueur de certains passages ralentit considérablement le rythme du livre. 

En Bref :  

→ Les points positifs : L'histoire familiale, le passage concernant Julien, l'ambiance si particulière et si sombre, le suspense

→ Les point négatifs : Un livre avec des passages beaucoup trop longs et parfois même, inutiles.

2 commentaires :

  1. Je suis intriguée... je vais me pencher un peu plus sur cette saga ;)

    RépondreSupprimer
  2. 50 pages pour un chapitre ? Nous voilà revenu au termps de Zola.

    RépondreSupprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle